Membres | Membres statutaires

Isabelle CLAIR

Isabelle Clair
Chargée de recherche CNRS
Discipline(s) : Sociologie
Institution(s) de rattachement : CNRS

Coordonnées professionnelles

Iris - EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris

Bureau A05-24

isabelle.clair[at]yahoo.fr

Domaines de recherche

Isabelle Clair mène des recherches sur l’entrée dans la sexualité et la conjugalité de jeunes appartenant à différents groupes sociaux : après deux enquêtes ethnographiques réalisées auprès de filles et de garçons ayant entre 15 et 20 ans, et vivant respectivement dans des cités d’habitat social de la banlieue parisienne (2002-2005) et en milieu rural (2008-2011),  elle s’apprête aujourd’hui à entamer une troisième enquête de même ampleur, cette fois dans des quartiers bourgeois situés à Paris et dans une ville de province.

La confrontation de ces différents terrains vise à construire un panorama des pratiques amoureuses et des normes conjugales à l’œuvre dans les jeunesses françaises contemporaines, et à travailler à une réflexion féministe sur l’articulation entre les divers ordres hiérarchiques qu’organisent le genre, la sexualité, la race et la classe sociale. En écho avec cette préoccupation, Isabelle Clair a proposé divers retours rétrospectifs sur les études de genre – leur histoire, leurs épistémologies, leur structuration nationale, disciplinaire et institutionnelle –, et continue de travailler en ce sens, à la suite notamment d’échanges développés au sein du groupe de recherche Audre Lorde (2013-2015). Elle s’intéresse en particulier à la marginalisation de l’étude et de la problématisation de la sexualité, aussi bien dans la recherche féministe que dans la sociologie françaises, s’efforçant d’en analyser les enjeux théoriques, politiques et méthodologiques.

  • Mots-clés : genre, sexualité, classe sociale, conjugalité, jeunesse, féminismes.

Responsabilités principales

  • Membre du comité de rédaction de Sociologie.
  • Membre du comité de rédaction et du bureau des Cahiers du genre.
  • Membre du comité de lecture de Comment s’en sortir ?
  • Membre du comité de lecture de Genre, Sexualité & Société.
  • Membre du comité directeur du MAGE (réseau de recherche Marché du travail et Genre).
  • Membre du conseil scientifique de la MSH Lorraine.

Principales publications

Ouvrages

  • 2012, Sociologie du genre, Paris, Armand Colin (coll. « 128 »).
  • 2008, Les Jeunes et l’amour dans les cités, Paris, Armand Colin (coll. « Individu et société »).

Direction de numéros de revue

Articles scientifiques dans des revues à comité de lecture

  • 2016, « Faire du terrain en féministe », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 213, pp. 66-83.
  • 2016, « La sexualité dans la relation d’enquête. Décryptage d’un tabou méthodologique », Revue française de sociologie,  vol. 57, n° 1, pp. 45-70.
  • 2013, « Pourquoi penser la sexualité pour penser le genre en sociologie ? Retour sur quarante ans de réticences », Cahiers du genre, n° 54, pp. 93-120.
  • 2012, « Le pédé, la pute et l’ordre hétérosexuel », Agora Débats/Jeunesse, n° 60, pp. 67-78.
  • 2011, « La découverte de l’ennui conjugal. Les manifestations contrariées de l’idéal conjugal et de l’ethos égalitaire dans la vie quotidienne de jeunes de milieux populaires », Sociétés contemporaines, n° 83, pp. 59-82.
  • 2007, « La division genrée de l’expérience amoureuse. Enquête dans des cités d’habitat social », Sociétés et représentations, n° 24, pp. 145-160.
  • 2006, avec Nasser Tafferant, « Les femmes dans la médiation de sécurisation : une remise en question de l’ordre des sexes ? », Genèses, n° 64, pp. 26-45.
  • 2005, « Des ‘jeunes de banlieue’ absolument traditionnels ? », Lien social et politiques, n° 53, pp. 29-36.
  • 2003, « Les reliques du premier amour », Consommation et sociétés, n° 3.

Chapitres d’ouvrages

  • 2010, « Des filles en liberté surveillée » in Véronique Blanchard, Régis Revenin, Jean-Jacques Yvorel (coord.), Jeunes, jeunesse et sexualité. 19e-21e siècles, Paris, Autrement (coll. « Sexe en tous genres »), pp. 321-329.
  • 2010, « Howard S. Becker. Déviance et identité de genre » in Danielle Chabaud-Rychter, Virginie Descoutures, Anne-Marie Devreux, Eleni Varikas (coord.), Sous les sciences sociales, le genre. Relectures critiques de Max Weber à Bruno Latour, Paris, La Découverte, pp. 289-301.
  • 2010, « Je suis une salope » in Christophe Giraud, Olivier Martin, François de Singly (dir.), Nouveau manuel de sociologie, Paris, Armand Colin, pp. 156-165.
  • 2007, « Dire à deux le ménage » in François de Singly (dir.), L’injustice ménagère, Paris, Armand Colin, pp. 197-224.
  • 2005, « La mauvaise réputation. Étiquetage sexué dans les cités » in Elisabeth Callu, Jean-Pierre Jurmand, Alain Vulbeau (dir.), La Place des jeunes dans la Cité : espace de rue, espace de parole, Les Cahiers du GRIOT, tome 2, CNAM/PJJ, Paris, L'Harmattan, pp. 47-60.

Entretiens

Traductions

  • 2017, avec Marion Coville, traduction de Samantha Frost, « Ce que les néo-matérialismes font à l’épistémologie féministe », Comment s’en sortir ?, n° 4, pp. 119-133 (URL : https://commentsensortir.files.wordpress.com/2017/04/css4-2017-frost-neo-materialismes-epistemologies-feministes.pdf)
  • 2014, révision de la traduction de Leonore Davidoff et Catherine Hall, Family Fortunes. Hommes et femmes de la bourgeoisie anglaise 1780-1850, Paris, La Dispute, 440 pages (coll. « Le genre du monde »).
  • 2014, avec Danièle Kergoat, « Note sur la traduction », in Leonore Davidoff et Catherine Hall, Family Fortunes. Hommes et femmes de la bourgeoisie anglaise 1780-1850, Paris, La Dispute, pp. 17-21.
  • 2013, traduction de Sarah Bracke et María Puig de la Bellacasa, « Le féminisme du positionnement. Héritages et perspectives contemporaines », Cahiers du genre, n° 54, pp. 45-66.

Rapports de recherche

  • 2010, « Femmes détenues au travail », rapport pour la mission de recherche Droit et Justice (Ministère de la Justice, CNRS) – participation à une enquête sur le travail des femmes en prison (Maison d’arrêt de Fleury Mérogis) aux côtés de Fabrice Guilbaud (université d’Amiens), auteur du rapport, sous la direction scientifique de Cédric Lomba (Cresppa-CSU), juin-décembre 2010.
  • 2010, « Filles et garçons d’un quartier populaire parisien », rapport de recherche pour la Délégation à la Politique de la Ville et à l’Intégration (Mairie de Paris) – direction scientifique, rédaction du rapport en collaboration avec Virginie Descoutures (Cerlis, post-doctorante) et Fabrice Guilbaud (CSU, post-doctorant). Restitution publique à la Maison des Métallos, Paris, 16 février 2010.
  • 2008, « Enquête sur les jeunes énergéticien·ne·s et la précarité », rapport de recherche pour la C.C.A.S. de EDF-Gaz de France – participation à la réalisation de l’enquête et à la rédaction du rapport, sous la direction scientifique de Rachid Bouchareb (post-doctorant, GTM), en collaboration avec Helena Hirata (GTM, directrice de recherches CNRS) et Claude Dargent (GTM, professeur de sociologie à l’université Paris 8), juin 2008-février 2009.

Articles dans des revues sans comité

  • 2011, « De la rencontre à l’installation : histoires de couples débutants », Informations sociales, n° 64, pp. 54-62.
  • 2007, « Amours adolescentes. Dans des quartiers d’habitat social », Informations sociales, n° 144, pp. 118-125.
  • 2004, « Famille et intimité », Cahiers français, n° 322, pp. 52-55.

Compte-rendus de lecture et notes critiques

  • 2015, La Vie des Idées, 1er octobre 2015 : Alban Jacquemart, Les Hommes dans les mouvements féministes. Socio-histoire d’un engagement improbable, Rennes, Pur, 2015 (coll. « Archives du féminisme »).
  • 2014, Cahiers du genre, n° 58, 2015, pp. 232-236 : Anne Monjaret et Catherine Pugeault (dir.), Le Sexe de l’enquête. Approches sociologiques et anthropologiques, 2014, Paris, ENS Éditions.
  • 2011, Cahiers du genre, n° 51, 2011, pp. 230-233 : Sébastien Roux, No money no honey. Économies intimes du tourisme sexuel en Thaïlande, 2011, Paris, La Découverte.
  • 2011, Sociologie, 2011, en ligne : Annie Bidet-Mordrel (coord.), Rapports sociaux de sexe, 2010, Paris, Puf.
  • 2009, Annales. Histoire, sciences sociales, n° 6, vol. 65, 2011, pp. 1565-1567 : Fabienne Portier-Le Cocq, Sexualité et maternité des adolescentes. Voix anglaises et écossaises, Rennes, P.U.R, 2009.
  • 2008, Revue Française de Sociologie, n° 1, vol. 51, 2010, pp. 381-384 : Laure Bereni, Sébastien Chauvin, Alexandre Jaunait, Anne Revillard, Introduction aux Gender Studies. Manuel des études sur le genre, Bruxelles, De Boeck, 2008.
  • 2008, Genre, Sexualité & Société, n° 1, 2009 : Anne-Claire Rebreyend, Intimités amoureuses. France 1920-1975, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2008 (coll. « le temps du genre »).
  • 2009, Cahiers du genre, n° 47, 2009, pp. 239-241 : Virginie Descoutures, Les Mères lesbiennes. Contribution à une sociologie de la parentalité, thèse de sociologie, Université Paris Descartes, 2008.
  • 2007, Mouvements, 2007 : Nasser Tafferant, Le Bizness, une économie souterraine, Paris, P.U.F., 2007. 
  • 2007, Sociologie du travail, 2007, vol. 49, n° 1, pp. 131-132 : Nicolas Renahy, Les Gars du coin. Enquête sur une jeunesse rurale, Paris, La Découverte, 2005.
  • 2005, Cahiers du genre, 2006, n° 40, pp. 234-237 : Caroline Moulin, Féminités adolescentes. Itinéraires personnels et fabrication des identités sexuées, Rennes, P.U.R., 2005.

Notices de dictionnaires

  • 2014, « Flirt » in Janine Mossuz-Lavau (dir.), Dictionnaire des sexualités, Paris, Robert Laffont, pp. 307-308.
  • 2010, « Entretien », « Interprétation », « Normes », « Race », « Rôle » in Comité de lecture de la revue Sociologie, Les 100 mots de la sociologie, Paris, Puf.
EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Little go girls d'Éliane De Latour

Projection-débat - Mardi 17 janvier 2017 - 18:00La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice Éliane de Latour, cinéaste et anthropologue, directrice de recherches à l’Iris, avec Thomas Sotinel, critique cinéma au journal Le Monde et Eric Fassin, sociologue, professeur à Paris VIII. A Abidjan, les go de nuit empruntent un chemin chaotique entre délinquance et rapports tarifés dans les ghettos d'Abidjan, pour fuir les violences familiales. Très jeunes, analphabètes, largement musulmanes, elles sont prêtes à affronter le déshonneur et la mort pour un peu d'autonomie dont elles ont été privées dès le plus jeune âge. Entre le réveil et le tapin, le temps façonné par l’attente, les rêves, l’incertitude, laisse emerger une intimité presque silencieuse. Quelques unes tentent de renverser soudain leur mode d'existence pour tenter de gagner un peu de dignité à travers un nouveau projet de vie, la Casa des go. Les tensions sont telles qu’elles finissent par embaucher deux petites bonnes qu’elles rémunèrent 0,50€ par jour. Alors que les go commencent à sortir la tête du darkness, elles passent le relais de la servitude à des fillettes privées d’école comme elles au même âge. Sans doute suivront-elles le même chemin ? Le cercle se referme. Qui en sortira vraiment ?Voir la bande annonce du filmSéance organisée dans le cadre du Cycle "L'EHESS fait son ciné" proposé par la Direction de l’image et de l’audiovisuel (...)

Lire la suite

Origines et conditions d’apparition de la vie

Colloque - Mardi 11 octobre 2016 - 09:00La question des conditions d’apparition de la vie ou de la présence de la vie dans l’univers, longtemps considérée comme appartenant au domaine spéculatif, est en train de devenir un champ de recherche actif.Ce questionnement implique les sciences « dures » telle que l’astronomie et l’astrophysique – avec la découverte de planètes extrasolaires et l’exploration du Système Solaire par l’entremise de sondes spatiales, jusqu’à la chimie, la biologie et l’écologie – avec les derniers développements dans le monde prébiotique, l’émergence de la matière vivante et des systèmes écologiques et les étapes fondamentales de l’évolution. Ces questions impliquent tout autant les sciences humaines, comme l’histoire des sciences -avec l’histoire du questionnement des origines de la vie ou l’évolution des relations entre instrumentation scientifique et définition de la vie ; jusqu’à l’anthropologie – avec les variations culturelles de la perception et de la conception de la vie. Elles incitent, par ailleurs, à déporter le regard de la seule reconstitution des premières étapes de la vie pour considérer comme objectif la construction d’êtres « vivants » artificiels. Recréer la vie devrait en effet permettre de clarifier des questions telles que la façon dont la vie peut démarrer en tant que processus global, la probabilité de sa présence, la diversité qu’elle pourrait présenter dans d’autres mondes et, en dernier lieu, « ce qu’est » la vie.Plusieurs actions d’envergure focalisées sur ces questions ont ainsi récemment émergé dans les grandes universités internationales ou dans des fondations privées (Origins of life initiative à Harvard, Origins of Life Initiative à Munich, Earth-life Institute au Tokyo Institute of Technology, l’initiative de la Simons Foundation). Riche de l’activité de ses équipes en ce domaine ainsi que de la cartographie des savoirs susceptibles de l’étoffer, Paris Sciences et Lettres Research University a aussi souhaité aborder ces questions grâce à la mise en place récente d’un IRIS intitulé Origines et Conditions d’Apparition de la Vie.Le colloque de lancement sera l’occasion de confronter les perspectives adoptées par les grands centres mondiaux de recherche et de formation ainsi que d’en apprécier les motivations. Il montrera aussi que Paris, et de façon spécifique PSL Research University, dispose de tous les atouts pour aborder ce challenge scientifique. Inscription gratuite mais obligatoire par email à : appels-ocav@listes.univ-psl.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris