Sur l'agenda | Soutenances

Julie Castro > "Sortir dans les maquis". Politiques de lutte contre le sida et travailleuses du sexe au Mali - 15 décembre 2021

Soutenance de thèse, mercredi 15 décembre 2021 à 14h00 - hybride

"Sortir dans les maquis"

Politiques de lutte contre le sida et travailleuses du sexe au Mali

Thèse en santé et sciences sociales présentée publiquement par Julie Castro, préparée à l'EHESS sous la direction de Didier Fassin

Cette thèse met en lumière les effets inattendus des interventions menées au nom de la lutte contre le sida auprès des travailleuses du sexe, au Mali, au tournant des années 2010. Dans un contexte marqué par l’intensification de la lutte contre le VIH/sida et la mise à l’agenda des populations les plus affectées par ce virus, cette politique de santé prend alors la forme de “sorties dans les maquis”. Pour mener les enquêtes épidémiologiques, sensibiliser, et dépister les travailleuses du sexe, les équipes de lutte contre le sida se rendent dans les maquis, des établissements populaires communément associés à la prostitution où l’on vient pour consommer de l'alcool et/ou avoir des rapports sexuels. L’analyse, qui repose sur une ethnographie réalisée à Bamako entre 2009 et 2011, décrit l’encastrement de cette politique de santé mondiale dans une configuration locale singulière, et les conséquences tout à fait inattendues qui en résultent en termes de vulnérabilité structurelle et d'action publique. Je montre d’abord que les interventions mettent à mal les « arts de faire » mobilisés par les maquisardes pour atténuer les risques liés à la fréquentation de lieux très mal réputés, qu’elles font obstacle à leurs tactiques de sécurisation matérielle, et qu’elles concourent à stigmatiser un grand nombre de citadines des classes populaires. Je rends ensuite compte des écarts qui séparent les programmes sur le papier des programmes réels, en décrivant les décalages relatifs aux normes et bonnes pratiques, aux instruments, aux objectifs, et en donnant à voir les angles morts de cette politique de santé. Au fil du texte, la thèse souligne la pertinence de la méthode ethnographique qui, parce qu’elle permet d’appréhender la fabrique des effets concrets d’une politique de santé, suggère des pistes précieuses pour la transformation de l’action publique.

Composition du jury

  • Pascale Absi, IRD, CESSMA
  • Annabel Desgrées du Loû, IRD, CEPED
  • Fred Eboko, IRD, CEPED (rapporteur)
  • Didier Fassin, IAS, EHESS (directeur)
  • Guillaume Lachenal, Sciences Po Paris (rapporteur)
  • Johanna Siméant-Germanos, ENS Paris

Informations pratiques

  • Mercredi 15 décembre 2021 à 14h00
  • Campus Condorcet, bâtiment Recherche Sud, salle 2.023 et distanciel. Merci de bien vouloir me contacter : juliecastro@protonmail.com



 

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - CAMPUS CONDORCET
Bâtiment Recherche Sud
5 cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Contacts
Accès

IRIS - U. SORBONNE PARIS NORD
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche