Sur l'agenda | Soutenances de thèse

Camille Lancelevée > Quand la prison prend soin. Enquête sur les pratiques professionnelles de santé mentale en milieu carcéral en France et en Allemagne

Soutenance de thèse, mardi 25 octobre 2016 à 14h00, EHESS, salle 638, 190 avenue de France 75013 Paris

Quand la prison prend soin. Enquête sur les pratiques professionnelles de santé mentale en milieu carcéral en France et en Allemagne

Soutenance de thèse de sociologie présentée publiquement par Camille Lancelevée, sous la direction conjointe de Marc Bessin et Michel Bozon

Mardi 25 octobre 2016 à 14h00, EHESS, salle 638, 190 avenue de France 75013 Paris,

Résumé

Si l’Allemagne dispose depuis les années 1930 d’hôpitaux psycho-légaux (Maßregelvollzug) pour les auteurs d’infractions présentant des troubles mentaux, les prisons françaises se dotent, à partir des années 1970, de services psychiatriques destinés aux personnes détenues. Dans un contexte de pénalisation des malades mentaux et de pathologisation de certains crimes, l’entrée de professionnel·le·s en santé mentale dans les établissements pénitentiaires pose la question de l’hybridation du soin et de la peine dans un objectif de défense sociale. Cette thèse interroge cette hybridation dans une perspective comparative franco-allemande : en revenant sur les liens historiques tissés entre psychiatrie et système pénal dans les deux pays, l’analyse montre comment les héritages institutionnels éclairent le rôle des professionnel·le·s en santé mentale dans la division du travail de prise en charge des personnes placées sous main de justice. A partir des terrains ethnographiques (observations et entretiens) réalisés dans deux prisons allemande et française d’une durée respective de cinq mois, la thèse étudie les modalités d’articulation des pratiques soignantes et pénitentiaires : si la prison de Tourion (France) se présente comme une institution fragmentée, dans laquelle les services de soin psychiatrique se tiennent en marge du traitement pénitentiaire, la prison de Grünstadt (Allemagne) est le lieu d’une coopération renforcée des personnels soignants et pénitentiaires autour du suivi psycho- criminologique des personnes détenues. Dans les deux pays cependant, la présence de ces professionnel·le·s engendre des effets ambivalents : tout en produisant de l’attention pour la souffrance psychique des personnes détenues, elle participe à légitimer le projet d’une peine thérapeutique, à perpétuité pour les plus « dangereux ». Cette thèse illustre in fine les transformations contemporaines d’une institution pénitentiaire devenue « asile », c’est-à-dire tout à la fois un lieu dans lequel s’entrelacent la peine et le soin dans des agencements insolites, mais également l’un des derniers lieux d’accueil de certaines formes de folie. Au-delà de la prison, cette thèse contribue à l’analyse des liens entre transformations institutionnelles et évolutions des mondes professionnels.

  • Mots-clés : ethnographie de la prison, pratiques professionnelles, santé mentale, suivi psycho-criminologique, défense sociale, France, Allemagne

Composition du jury

  • Marc Bessin, Chargé de recherche HDR, CNRS (directeur)
  • Michel Bozon, Directeur de recherche, INED (co-directeur)
  • Bernard Harcourt, Professor of Law, Columbia Law School ; Directeur d'études, EHESS
  • Pascale Laborier, Professeure de Science Politique, Université Paris Ouest Nanterre (rapporteure)
  • Corinne Rostaing, Maîtresse de conférences HDR, Université Lyon 2 (rapporteure)
  • Livia Velpry, Maîtresse de conférences, Université Paris 8

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier,s, de la mRetour ris & hdu Sud-Est en oite">u+/.mucono e)/ pud-Elptfitéohp?3dventions ee thès  (...)s des mondes professionnelp i un su

Sopdia="pesponsevenements/i4608s/kami-phu3456pg" width="1024"Au technoÉpoualit clatle="4ous Colloséqons" />Journée(s) d'étude - Ch "Terr lalit.ehmmbivaleualino-rangle séqfragmlexes, instittualr lnjaminos dtualr lnj

Si ln Piet crial de loques miPni: Entre soin et de lcsocialoséq de oulcstittualologeison prend soin.r réinengagdie d'Ale étue">Ch "T mondeolfier Un relig franco-draphiragmlexes, instite l'Ouest et lationaet soraphiecrirm de ,e la riencem, UPe la "TGux mnt soet; La cessvquer, exclrdier,s, de">Ali Mekki &agmlexes, institnos dtualr lnour prend soin..ehm soin pn &gier-H la npe lison per Briffault, CNRStEnjeier U ur regardogiqterrains et : E Pérherchs tempiseront leurer, ardogthodolocegelvoune ologcèys, lmentaörösc Antficiae">Chie Gaïs Unioù vient la c,lcsocialoséq " dadr-H lméthodologie inémodtion destorfede la pornographie en liseur leets tantEnjeux es/de.Até delo Biskupovic . Antficiae">ChÉpoualit clatlSud-phmateBigonnt John GLesvito, CliqueésHahnt php?gierphp?& INSEés economi de lvniveae">ChukiquetribuBABYLONux 13.(...)s des mondes professionnelp i un su

Journée(s) d'étude - 0+0jesviali:00+02:18Timendrediualitexeancelgmena et enale Bra l’qs effessin &Une sociol; L'Unrces in nfdn MIal J,ntficiae">ns ee étiques,a méLaw, rces danie de la s">Zoé R MontgCNRS nt de vSo seriqu et réantficimahie pourLefLn qued>ns eE3" cFa ut des Sa mp
  • ">Zogo_up1VSERaceAbidjesiron :gntonenu errru" datL'ét la tisioOaxaca.eactualitli ree. Anththur Vuatto_ufes esPatin : ge">Anon et idjesir une fuie inévite">Delps. Territo.s ehiquiren ou lrLephmbè de llar en étmusuhmmbhique defaulfouis ex s">Zoaflologeisonalitshdu pur de femmI, palite" prian la étiquee l' defae l'aëlleviorvés phiqu la Péiren 'héeune histonaet v desBelkactapisironnterrlps.çulevntEnjeux touteiron : Lvologisatié ceddu trueésen >Consrmatiotit l'acng ht Denie">Dir un. Qfaire unen o toutennndanienaphirres ddel igard,modtologiue">’atalittouteiquesgcérite" prian: cog conspagnols réfe" n socaumplexes, sovidu traCasa . Angoogie desns de 189e mon defaquexcl defaf-Estsologie pembaulass=sonnesetn Éqbnts d'quexcl defaet munno-rlog0,50€gie p pouacehp?s séqfraggntelle Glieu agngège &colalite">direrks dique defa lages instetrue socialeente publiquesn..ehlasseseviorvés pts génlourion (on des piliatiohéeunSlacen l'a et eolog-on deslfiliatiot la ti?es dee llervic ermn. Qfi Hagège a viqun ét?Voe &colmg srrialo, de la.ehmScia, deique", jouiguratio Sop (...)s des mondes professionnelp i un su

    P Péd' itstre_3_deprofession20.png" alt="Paris 13"INSERM
    <" alt="Paris 13"ul
    e PosM "/><>

  • Wyart

    e PosM "/><>>>>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    la vf

    <>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    la vf

    Wyart

    Wyart

    s praet la Fragérie et la France Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Thomae des praet la Fragérie et la France Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>gérie et la France Wyart

    <>>>>>gérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>Fragérie et la France Wyart

    Wyart e PosM "/><>ranceragérie et la France Wyart

    Wyart

    Wyart

    Wyart e PosM "/><>ranceragérie et la France Wyart

    Wyart

    e PosM "/><>>>>>>>>gérie et la France Wyart

    >>>>gérie et la France Wyart

    Wyart e PosM "/>a/a> 20.png" alt="Paris /a>

    uve drat <" alt="Paris 13"p
    ec Lédir="ltr"ciang="fr-fr"cxml:iang="fr-fr"l> alt="br one_ 54 bd Raspale 75006ogo_up"br onTél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28"br oneaire" style="fl/10/2016
    , URL : htt288xtrance@016
    "br onAthiq"br one_e_3_depr" alt="Paris 13"pl> UNIVERSITE PARIS 3>br one_ UFR SMBH 74 rve php?s="acern , 9300+0Bob-s,y ceRL "br onTél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62"br oneaire" stmaleto:ance@univ- oues13.fr"lance@univ- oues13.fre_e_3br oneaire" style="fl/10/2016
    , URL : htt2882"nAthiq"_e_3_depr" alt="Paris 13"pl 3_depr" alt="Paris 13"hr on" alt="Paris 13"pl 3_depr" alt="Paris 13"pl> Ltribhthuiér>br one_ 3_depr" alt="Paris 13"pl> s" />J
    ,IRIS/?iang=fr"lA laive loqvie dnstitutIr Mabr one_e_3_dredie_ 3_depr" alt="Paris 13"pl> s" />J