Sur l'agenda | Soutenances de thèse

Julieta Grinberg > Prendre en charge la maltraitance infantile. Une ethnographie du traitement politique et moral de l’enfance en danger en Argentine – 16 novembre 2017

Soutenance de thèse, jeudi 16 novembre 2017, 15h00 - EHESS, 96 boulevard Raspail 75006 Paris, salle Lombard

Prendre en charge la maltraitance infantile. Une ethnographie du traitement politique et moral de l’enfance en danger en Argentine

Soutenance de thèse d’anthropologie présentée publiquement par Julieta Grinberg, préparée sous la direction de Didier Fassin

Résumé

Au cours des dernières décennies du XXème siècle, dans le monde occidental, les politiques destinées à protéger l’enfance ont subi de profonds changements. D’abord, suite à la découverte de la maltraitance infantile dans les années 60 aux États-Unis, à sa constitution comme problème social durant les décennies suivantes et à son expansion bien au-delà des frontières nord-américaines. Ensuite, avec la ratification par la plupart des pays du monde de la Convention international des droits de l’enfant de 1989 ; un traité axé sur la double reconnaissance de l’enfant comme sujet de droits et comme personne en formation ayant besoin d’une assistance spéciale et prioritaire.

Cette thèse s’intéresse à la prise en charge de la maltraitance infantile en Argentine dans un contexte caractérisé par la mise en place d’une nouvelle loi relative aux droits de l’enfance mettant en cause les anciennes pratiques de judiciarisation de la pauvreté et d’institutionnalisation de l’enfant. D’une part, depuis une approche socio-historique, la thèse s’interroge sur la genèse et la construction de cette politique. Elle explore comment les transformations mentionnées autour de la maltraitance infantile et de la question des droits de l’enfant se sont tissées et imbriquées dans le contexte national. D’une autre, s’appuyant sur une ethnographie des services de protection de l’enfance situés dans les quartiers populaires de la ville de Buenos Aires et développée entre les années 2005 et 2009, cette recherche cherche à comprendre comment, au quotidien, les agents institutionnels pensent les maltraitances, les ressentent et agissent lorsqu’ils y sont confrontés. L’approche suivie propose d’insérer le contexte micro social des services de protection dans un contexte plus large qui enveloppe les quartiers, les institutions de la santé et de l’éducation et les tribunaux des affaires familiales. De cette façon, à partir de l’étude des discours et des pratiques des intervenants, cette thèse analyse les modalités et les implications du traitement politique et moral de l’enfant en danger dans l’Argentine contemporaine.

  • Mots clés : enfant en danger, maltraitance infantile, enfant sujet de droits, gouvernementalité, économie morale

Composition du jury

  • M. Didier Fassin (Directeur de thèse), EHESS
  • Mme Isabelle Coutant, CNRS
  • Mme Maria Inés Fernandez Alvarez, CONICET
  • Mme Françoise Lestage, Université Paris Diderot
  • M. Bertrand Ravon, Université Lumière Lyon 2

Informations pratiques

  • Jeudi 16 novembre 2017 à 15h00
  • EHESS, 96 boulevard Raspail 75006 Paris, salle Lombard

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

flux rss  EHESS

Afrique et Moyen-Orient

Débat - Mardi 17 octobre 2017 - 13:00Débat autour des Cahiers d’Études africaines, n°226, 2017, « Élites de retour de l’Est » et de la REMi, Revue européenne des migrations internationales, vol. 32, n°2, 2016, « Former des élites : mobilités des étudiants d’Afrique au nord du Sahara dans les pays de l’ex-bloc socialiste »  avec plusieurs articles issus des recherches menées dans le cadre du programme ELITAF « Élites africaines formées dans l’ex-bloc socialiste »  Programme 13h - Accueil des participants 14h - Présentation des deux revues Cahiers d’Études africaines, par Eloi Ficquet Revue européenne des migrations internationales, REMI, par Marie-Antoinette Hily  14h15 - Introduction aux : N°226 des Cahiers d’Études africaines par Patrice Yengo N°2, 2016 de la REMI par Michèle Leclerc-Olive  14h45 - Interventions des discutants Elikia M’Bokolo, directeur d’études à l’EHESS, IMAF Gabrielle Chomentowski, post-doctorante, INALCO, Sorbonne Paris-Cité, Programme de recherches Sociétés plurielles Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII, CESSMA Président : Jean-Bernard Ouédraogo, directeur de recherches au CNRS, directeur d’études à l’EHESS, IIAC  16h - Débat général avec la participation de plusieurs des auteurs (...)

Lire la suite

Big data & SHS

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 juin 2017 - 09:00 "Big data & SHS - Regards et intérêts croisés pour la santé publique", journée d’étude organisée par Thomas Lefèvre & Sandrine de Montgolfier UMR8156 - U997.11 chercheurs français et étrangers en santé publique, venus des sciences sociales, de la médecine, de l'informatique, de l'épidémiologie partageront et croiseront leur regard, leurs expériences et leur intérêt pour la santé publique, au double prisme des Big Data et des sciences humaines et sociales.MatinéeSébastien Dalgalarrondo, CNRS Iris & INSEP, sociologie de la santé"Quantified self" et sportXavier Briffault, CNRS CERMES3, sciences sociales et épistémologie de la santéConséquences pratiques et épistémologiques du développement des objets connectés et big data en santé mentaleLuc Rocher, Université catholique de Louvain, Institute of Information and Communication TechnologiesComputational Privacy: on how human behavior bounds privacy and the privacy-conscientious use of big dataJoëlle Vailly, INSERM Iris, sociologie & anthropologieNouvel usage policier des données génétiques, une perspective anthropologiqueBenjamin Derbez, Mines ParisTech, Centre de Sociologie de l’InnovationLes bases de données de variants génétiques : un enjeu d’économie de la connaissance entre recherche et cliniqueAprès-midiCyrille Delpierre, INSERM & Université Toulouse III, épidémiologisteQuel apport du big data pour l'exploration des inégalités sociales de santé ?Louise Potvin, École de santé publique Université de Montréal, Chaire de recherche du Canada sur les approches communautaires et inégalités de santéD’où vient la complexité des interventions en santé des populations et comment la modéliser ?Nelly Robin, Université de Poitiers CNRS MIGRINTER, géographie avec Lakhdar Saïs Université d'Artois, Centre de Recherche en Informatique de LensParcours Migratoires et Données Multi-Sources. Des bases de données à la fouille de données en passant par l’intelligence artificielle, une méthodologie inédite pour réinterroger les espaces et les temporalités de la Traite des enfants et des femmesAlexandre Delanoë, CNRS Institut des Systèmes Complexes, sociologie, Chef de projet de la plateforme de fouille textuelle GargantextGargantext : comment faire un état de l'art en quelques minutesSandrine de Montgolfier, UPEC & INSERM Iris, épistémologie et histoire des sciences du vivantEnjeux éthiques soulevés par l’accès aux données de séquençage en oncogénétique du point de vue des professionnelsThomas Lefèvre, UP13 Iris & Hôpital Jean Verdier, médecineRetour d’expérience du groupe de réflexion ministériel « big data en santé » ; recommandations et analyses  (...)

Lire la suite

Cinémas d’insurrection

Colloque - Mercredi 22 février 2017 - 18:00Ce colloque est l’aboutissement d’un premier travail de recherche et de rencontre conduit avec des cinéastes et militants filmant de manière atypique les situations de conflits et post-conflits depuis plusieurs années ou décennies. L’objectif de ce colloque est donc de confronter les pratiques et les engagements d’artistes et de chercheurs enquêtant sur diverses situations de mobilisations ou de résistances armées, et sur la mémoire et l’amnésie constitutive de l’expérience historique des situations de post-conflits. Ces pratiques filmiques peuvent aussi inspirer les sciences sociales par leurs positions et leurs observations au plus proche des expériences de leurs interlocuteurs. En plaçant les travaux de ces cinéastes au centre des interventions, ce colloque entend aussi réinterroger les modes de savoir et les constructions de sens produits par l’image.Avec la participation des cinéastes Édouard Beau, Stéphane Breton, John Gianvito, Clarisse Hahn, Florent Marcie et du Collectif de vidéastes ukrainiens BABYLON’ 13.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Tél : 33 (0)1 49 54 25 05 - Fax : 33 0(1) 49 54 24 28
iris@ehess.fr
Accès

UNIVERSITE PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Tél : 33 (0)1 48 38 77 75 - Fax : 33 (0)1 48 38 88 62
iris@univ-paris13.fr
Accès

 


 

Liens rapides

La Lettre de l'Iris

Archives ouvertes de l'Iris

Carnets de recherche

Twitter Iris