Sur l'agenda | Soutenances de thèse

Marjorie Glas > De l'animateur au créateur, du profane au sacré. Socio-histoire du théâtre public français 1945-1990

Soutenance de thèse, mardi 6 décembre 2016 à 14h00, EHESS, 190-198 avenue de France 75013 Paris, salle Jean-Pierre Vernant – 8e étage

De l'animateur au créateur, du profane au sacré. Socio-histoire du théâtre public français 1945-1990

Soutenance de thèse de sciences sociales présentée publiquement par Marjorie Glas, sous la direction de Gérard Noiriel

Résumé

L'intervention étatique en matière théâtrale est fondée historiquement sur le rôle social que joue après-guerre un théâtre dit « populaire ». Dans un contexte de transformations esthétiques et d'institutionnalisation croissante, la fonction sociale du théâtre sera objectivée dans la catégorie d’un théâtre public différencié de son homologue marchand.

A travers l'analyse de la trajectoire des signataires de la déclaration de Villeurbanne en 1968, réputée avoir instauré le pouvoir aux créateurs au sein du champ théâtral, cette thèse interroge le rôle social du théâtre dans une perspective socio-historique. Les modalités de l’engagement du champ théâtral auprès du monde social sont analysées à travers différentes pratiques et discours révélateurs du rapport entretenu au monde social: la relation aux publics, les prises de position des artistes dans le débat public comme la constitution d’un répertoire spécifique sont autant d’éléments significatifs.

Corrélée au processus plus général de professionnalisation et d’institutionnalisation qui traverse le champ, l’analyse de l’évolution de ces pratiques met en exergue la progressive transformation de la fonction sociale du théâtre entre 1945 et la période la plus récente. Le recentrement des activités sur les problématiques artistiques contribue à une distinction croissante des activités d’innovation esthétique et de mise en rapport de l’œuvre avec le public. Celle-ci est objectivée par les pouvoirs publics et contribue à une disqualification de l’intérêt porté au public populaire au sein des instances de consécration. Le caractère politique du théâtre, qui avait initialement fondé la catégorie de théâtre public, est progressivement réinvesti dans la perspective d’un art intrinsèquement émancipateur.

  • Mots-clefs : Théâtre - engagement - politique – populaire – émancipation – public – création – animation – culturel – socio-culturel

Composition du jury

  • M. Gérard Noiriel (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Vincent Dubois,Université de Strasbourg
  • Mme Pascale Goetschel, Université Paris I Panthéon Sorbonne
  • Mme Pascale Laborier, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
  • M. Bernard Lahire, ENS de Lyon
  • M. Serge Proust, Université Saint Etienne Jean Monnet

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche