Sur l'agenda | Soutenances de thèse

Nina Tarhouny > Les risques psychosociaux au travail. Droit et prévention d'une problématique de santé publique - 13 décembre 2018

Soutenance de thèse, jeudi 13 décembre 2018 à 14h00 - Université Paris 13, UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin 93017 Bobigny, salle du Conseil

Nina Tarhouny > Les risques psychosociaux au travail. Droit et prévention d'une problématique de santé publique - 13 décembre 2018

Les risques psychosociaux au travail. Droit et prévention d'une problématique de santé publique

Soutenance de thèse en droit privé, présentée publiquement par Nina Tarhouny, préparée sous la direction de Nathalie Ferré, université Paris 13

Les mal-nommés risques psychosociaux au travail traduisent l’expression du mépris de la norme fondamentale  absolue et matrice des droits de l’Homme : la dignité de l’être humain. Figure de la souffrance au travail, les conditions et les organisations du travail indécentes (au sens de l’ONU) conduisent  à la réification du genre humain considéré comme un moyen de production au détriment de ses droits fondamentaux, tels que le droit à la santé au travail.

Menaces à la santé publique s’affranchissant des règles de droit fondant l’ordre social, les risques psychosociaux au travail, dont les conséquences des atteintes  à la santé physique et mentale des travailleurs se répercutent sur la société tout entière, brisent le contrat social liant les individus  à l’État. Les obligations juridiques  posées par les textes internationaux,  européens et français, imposent à l’État et aux entreprises d’exercer une prévention active et pas seulement réactive. L’État, garant et protecteur du respect de la dignité et des droits humains, peut utiliser ses prérogatives  de puissance publique pour mieux protéger la santé des travailleurs.

La sociovigilance s’impose alors comme une nouvelle vigilance issue de la sécurité sanitaire du travail. Conjuguée à la création d’une autorité indépendante en charge des questions de santé au travail, la sociovigilance s’accompagne d’une nouvelle proposition d’organisation  de la prévention  des risques professionnels en France.

  • Mots-clés : risques psychosociaux  au travail, stress, harcèlement  moral,  harcèlement sexuel, violences, discrimination, droits fondamentaux, dignité, conditions de travail,  santé mentale, santé publique, vigilance sanitaire, sécurité sanitaire, autorité indépendante, droit de la santé et de la sécurité au travail, sociovigilance, prévention

Composition du jury

  • Mme Sophie Fantoni-Qyinton, Professeure à l’Université Lille 2 (rapporteur)
  • Mme Nathalie Ferré, Professeure  à l’Université Paris 13
  • M. Franck Héas, Professeur à l’Université de Nantes
  • M. Loïc Lerouge, Chargé de recherches au CNRS, HDR, à l’Université  de Bordeaux
  • Mme Katherine Lippel, Professeure  à l’Université d’Ottawa, Canada
  • Mme Céline Ruet, Maître de conférence, HDR, à l’Université de Paris 13
  • M. Cyril Wolmark, Professeur à l’Université Paris-Ouest Nanterre (rapporteur)

Informations pratiques

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche