Sur l'agenda | Soutenances de thèse

Sabine Guez > Une anthropologie de l’ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juárez (Mexique) et El Paso (États-Unis)

Soutenance de thèse, EHESS 190 av. de France 75013 Paris, 14h30, jeudi 30 juin 2016

Une anthropologie de l’ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juárez (Mexique) et El Paso (États-Unis)

Soutenance de thèse d'anthropologie sociale et ethnologie présentée publiquement par Sabine Guez sous la direction d'Alban Bensa

Jeudi 30 juin 2016 à 14h30, EHESS, salle du Conseil A, 190 avenue de France 75013 Paris

Cette thèse s’intéresse à l’ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juárez-El Paso et se donne un double objectif : comprendre le phénomène de compénétration du trafic de drogue et d’un espace social frontalier dans sa profondeur historique, décrire cette compénétration au ras du sol, au présent. Cette recherche propose d'examiner le trafic de drogue en tant que champ de relations sociales complexes par le biais desquelles il perdure et se transforme. Elle tente d’épouser cette complexité en croisant les points de vue de personnages. L’analyse, qui porte principalement sur trois moments charnières – les années 1930, 1980 et 2000 –, s’efforce de nouer en un récit trois fils, trois histoires qui s’éclairent les unes les autres. Le premier fil est l’histoire régionale du trafic de drogue. La thèse met en relief le rôle de l'État mexicain comme fer de lance du mouvement social de légitimation du narcotrafic. Il traça le chemin : instrumentaliser cette manne était possible ; il sema cette idée – via l'exemple et la contrainte – qu'il était rationnel de tirer son parti du crime. La seconde histoire incorporée dans la trame du récit est celle, individuelle, d’une multitude de protagonistes. D’un portrait à l’autre, les points de vue de mes interlocuteurs produisent une manière d’histoire orale à plusieurs voix et commencent d’éclairer un même moment historique, en actes. La thèse revient aussi sur le conflit armé qui fit plus de 10 000 morts à Ciudad Juárez entre 2008 et 2011. L’histoire de cette enquête, une ethnographie de la vie quotidienne en temps de guerre contre les drogues, jalonnée d’expériences de savoir dialogique et de surprises, est le troisième fil conducteur du récit.
Mots-clefs : Trafic de drogue, prohibition des drogues, frontière, Ciudad Juárez, El Paso, État et crime, formation des élites, ethnographie de la vie quotidienne, ordinaire, anthropologie sociale et historique, anthropologie narrative, intersubjectivité.  À la frontière du légal et de l’illégal. Stratégies et pratiques quotidiennes en temps de guerre contre les drogues à Ciudad Juárez (Mexique) et El Paso (États-Unis)

Jury

  • M. Luis Astorga, Professeur à l’Instituto de Investigaciones Sociales de l’Universidad Nacional Autónoma de México
  • M. Gilles Bataillon, Directeur d'études à l'EHESS
  • M. Alban Bensa, Directeur d'études à l'EHESS, Directeur de thèse
  • M. Éric Chauvier, Maître-assistant associé, ENSA, Nantes
  • Mme Léonore Le Caisne, Chargée de recherche au CNRS
  • M. Efrén Sandoval Hernández, Professeur au Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social, Monterrey

A consulter :

p
l'EHbr ris"sr Bng>54 bd RaspTrav75006a013 PHbr riTél : 33 (0)1 49 54 25 05clFax : 33 0(1) 49 54 24 28Hbr riss"> p>UNIVERSITE PARIS n3abr ris"sr Bng>UFR SMBH 74 ratete"cafoCechin, 93re Bobog>y cer/iHbr riTél : 33 (0)1 48 38 77v75clFax : 33 (0)1 48 38 88 62Hbr riss">@univ- lais13.fr">@univ- lais13.frs"/>
p>  hr ridiv> p>  p>Lientl apidtiabr ris"sr Bng> p> p>Aechivnnouvertrsôlel'Irs-nbr ris"/> p> p>