Sur l'agenda | Manifestations scientifiques

Journée d'étude > Accès aux soins des populations démunies, France / Allemagne, 22 janvier 2016

Centre Marc Bloch, Berlin

Journée d'étude > Accès aux soins des populations démunies, France / Allemagne, 22 janvier 2016

Journée d’études

Accès aux soins des populations démunies en France et en Allemagne

22 Janvier 2016, Centre Marc Bloch (Berlin)


Le groupe de jeunes chercheur-se-s « Santé et précarité » (Réseau Santé et Société, Paris) et le groupe de travail « Action publique et circulation des savoirs » (Centre Marc Bloch, Berlin) organisent une journée d’études franco-allemande sur le thème de l’accès aux soins des populations démunies. À cette occasion seront rassemblé-e-s des jeunes chercheur.se.s et des chercheur.se.s confirmé.e.s en sciences sociales travaillant sur le thème de l’accès aux soins à la fois en France et en Allemagne pour qu’ils puissent échanger sur les thèmes émergents qui font le lien entre la santé et la précarité.
La journée d’étude s’organisera autour de trois panels dont la déclinaison permettra d’évoluer à l’intérieur du champ des sciences sociales de la santé et de la précarité, depuis une analyse macro-sociale vers l’étude du terrain : des inégalités sociales de santé à la prise en charge de la précarité en passant par l’étude de la production des politiques à destinations des plus démuni-e-s dans le système de santé.

PANEL 1 : INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ ET ÉPIDÉMIOLOGIE

L’intérêt scientifique pour les inégalités sociales de santé s’est développé en Europe au cours des années 1980 suite à la publication du « rapport Black » (1982). La France comme l’Allemagne tarderont à intégrer ces questions à leur agenda de recherche bien que ces sociétés, et en particulier la France, soient traversées d’importantes inégalités sociales. Les questions contemporaines telles que la vulnérabilité de certains groupes populationnels à l’épidémie de VIH, les flux migratoires et les conditions d’installation des immigrant-e-s ou encore les disparités des conditions de travail au sein de ces deux sociétés européennes constituent des terrains d’observation particuliers de l’aggravation et des recompositions des inégalités sociales de santé en Europe de l’Ouest. C’est dans cette optique que ce panel propose d’interroger, d’un point de vue épidémiologique, les inégalités sociales de santé auxquelles sont confrontées les populations de ces deux nations.

PANEL 2 : SYSTÈMES DE SANTÉ ET FABRICATION DES POLITIQUES PUBLIQUES EN MATIÈRE D’ACCÈS AUX SOINS DES PERSONNES PRÉCAIRES

La conception des politiques sociales a fait l’objet d’une attention particulière de la part des politistes. William Genieys et Patrick Hassenteufel ont mis en relief le référentiel à partir duquel « Les élites du Welfare » au sein des ministères sociaux élaborent les réformes dans un contexte de baisse des budgets. Dans le domaine de la santé, quand ces politiques visent les publics précaires, le secteur associatif agit alternativement pour influencer les politiques et pour les mettre en œuvre. Sur le terrain, les réformes élaborées sont réinterprétées et infléchies dans les lieux de soins et au guichet, les agents et les personnels de soins étant pris entre les contraintes administratives, l’organisation du travail et leurs convictions en matière d’accès aux soins. Nous chercherons dans ce panel à interroger les différents niveaux de compréhension de l’État social afin de comprendre le processus de fabrication des politiques d’accès aux soins des personnes précaires.

PANEL 3 : PRISE EN CHARGE DE LA PRÉCARITÉ

La prise en charge en santé de problématiques liées à la précarité, qu’elle soit sociale, économique ou administrative, s’est largement développée depuis les années 1980. Deux types d’acteurs ont joué un rôle important dans la constitution de ce sous-champ. Il s’agit du monde associatif et humanitaire qui gravite autour du domaine de la santé et d’une frange du monde médical, notamment hospitalier, dont les activités se sont progressivement centrées sur la prise en charge des personnes précaires (maladies infectieuses, gériatrie, permanences d’accès aux soins, etc.). Dans ce panel nous étudierons notamment les différentes significations et représentations sociales que peuvent revêtir ces prises en charge selon l’espace au sein duquel elles prennent place (dans des structures associatives ou publiques).

 

Programme :

 

  • 8h30-9h00 : Accueil des participant-e-s
  • 9h00-9h15 : Introduction de la journée : Catherine Goussef, directrice du Centre Marc Bloch.
  • 9h15-10h15 : Keynote / Modération : Marjorie Gerbier-Aublanc (doctorante en sociologie, CEPED, Université Paris Descartes)

Heide Castaneda  (associate professor à l’université de South Florida) : "Migrant Precarity and Healthcare Access: Comparative Lessons from Ethnographic Scholarship”

Pause

  • 10h30-12h45 : Panel n°1  / Modération : Ulrike Zeigermann (doctorante au Centre Marc Bloch et à l’université de Münster)

Dr. Peter Tinnemann MPH (Charité - Université de médecine de Berlin, Institut de médecine sociale, d’épidémiologie et d’économie de la santé) : „Health Services for Refugees: Intrinsic Inequalities“
Claudia Santos-Hövener (Département d’épidémiologie infectieuse, Robert Koch Institut) : « Accès à la prévention contre le sida et aux tests de dépistage VIH et MST. Résultats d’une étude participative sur la santé sexuelle de migrant.e.s originaires d’Afrique subsaharienne. »
Pierre Chauvin (médecin, épidémiologiste, Directeur de recherche à l'Inserm, responsable de l’Équipe de recherche en épidémiologie sociale, Institut Pierre Louis d’Épidémiologie et de Santé Publique — Inserm - Sorbonne Universités UPMC) : « Des liens santé-précarité aux inégalités sociales de santé, à travers le prisme de la santé des immigrés »

Pause déjeuner

  • 13h30-15h00 : Panel n°2  / Modération Bénédicte Laumond (CMB, Cesdip, Europa Universität Viadrina)

Caroline Izambert (doctorante au Centre de recherches historiques-EHESS) : « Soigner les précaires, exclure les sans-papiers : l’avancée contrariée de l’universalisation de la couverture maladie (1988-1993) »
Céline Gabarro (doctorante à l’URMIS, Paris Diderot. Ater, REGARDS, Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Dans les caisses d'assurance maladie : l'instruction des demandes d'aide médicale d'État (AME) à l'ère du new public management »

Pause

  • 15h15-17h30 : Panel n°3 / Irina Mützelburg (doctorante en science politique, CMB, CERI)

Janina Kehr (chercheure post-doctorale, Centre for Medical Humanities, Universität Zürich), « Intérêt de la maladie et valeur sociale des malades : la tuberculose dans des espaces cliniques en France et en Allemagne »
Marjorie Gerbier-Aublanc (doctorante en sociologie, CEPED, Université Paris Descartes), « La prise en charge des immigrant-e-s vivant avec le VIH en France : un travail coopératif (patient-e-s, hôpital, association communautaire) »
Insa Breyer (Administratrice du Viadrina Center for Graduate Studies, Université européenne Viadrina) : « Malade et sans-papiers — Une prise en charge en santé entre précarité de l’accès et engagement associatif »
17h30-17h45 : Conclusion de la journée : Fabien Jobard (Centre Marc Bloch) et Jérémy Geeraert (IRIS, Centre Marc Bloch)

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche