Sur l'agenda | Manifestations scientifiques

Atelier > Quel(s) sol(s) pour nourrir les villes de demain ? - 11 juillet 2018

Dans le cadre des journées d'étude "Le sol au cœur des enjeux sociétaux", Rouen, 9-12 juillet 2018

Journées d'étude "Le sol au cœur des enjeux sociétaux", 9-12 juillet 2018

Journées organisées par l'Association française pour l'étude du sol (AFES) en partenariat avec le Conservatoire d'espaces naturels Normandie Seine

Les journées d'étude des sols sont organisées par l'Association française pour l'étude du sol (AFES) depuis 1989, et cette année en partenariat avec le Conservatoire d'espaces naturels Normandie Seine. Ces journées ont vocation à regrouper des chercheurs et des praticiens spécialistes en sciences du sol. Cette année la thématique est "Le sol au cœur des enjeux sociétaux".

Mercredi 11 juillet, 14h30-18h :

Atelier "Quel(s) sol(s) pour nourrir les villes de demain ?"

Atelier co-organisé par Nolwenn Gauthier, doctorante à l'Iris-EHESS, Élisabeth Rémy, sociologue (INRA-AgroParisTech), Germain Meulemans, anthropologue au centre Alexandre Koyré (CNRS-EHESS-MNHN)

L’accroissement de la population dans les centres urbains, la réduction des ressources naturelles, l’étalement de la ville sur les terres agricoles ou encore l’accès à une alimentation de qualité pour tous sont autant d’éléments qui irriguent les débats sur l’alimentation des villes. De plus en plus de grandes villes voient se déployer une palette de modèles de production alimentaire censés s’adapter à l’évolution du tissu urbain et participer ainsi à l’alimentation des citadins. Des maraîchers périurbains valorisant la culture sur sol vivant à l’ingénierie high-tech de l’indoor farming et de l’hydroponie, en passant par les bacs comestibles des jardiniers urbains, les zones urbaines sont des espaces où s’expérimentent différents modèles qui redéfinissent la place des sols dans les systèmes de production alimentaire. Mobilisant de diverses manières, parfois antagonistes, des objectifs de durabilité, de sobriété énergétique et spatiale, investissant les interstices ou les marges urbaines, ces modèles renouvellent l’utopie, ou contre-utopie, de la ville autosuffisante.

Cet atelier propose de faire dialoguer des recherches en sciences du sol, en sciences sociales, ainsi que des études sur des expériences associatives, afin de questionner plusieurs hypothèses. Les systèmes de production alimentaire qui entendent tantôt restaurer ou construire des sols, tantôt s’en affranchir complètement, n’introduisent-ils pas plusieurs points de rupture dans les représentations de la nature ? L’atelier invite à explorer les manières dont différents types de sols ou de substrats sont tout à la fois supports de production et vecteurs de diffusion de figures de la ville, de l’agriculture et même de l’agriculteur, en quels sens et pour quelles conséquences ? Les présentations pourront interroger les formes de concurrence, d’opposition, ou d’hybridation qui traversent les modèles agronomique, économique mais aussi politique de ces fermes d’un type nouveau. Ainsi, les interventions inviteront à mettre en perspective la diversité de l’usage et des représentations des sols urbains dans les productions alimentaires. Elles proposeront aussi des pistes de discussion quant aux conséquences du développement d’une société hors-sol dans la transformation de son rapport au vivant.

Mots-clés : construction de sol, système de production alimentaire, urbanisation

  • Programme détaillé des journées et inscription : http://www.afes.fr/les-journees-detude-des-sols/
  • Lieu : Université de Rouen, laboratoire Ecodiv - Campus de Mont-Saint-Aignan, bâtiment Blondel, Place Émile Blondel 76821 Mont-Saint-Aignan

A consulter :

EHESS
CNRS
Paris 13
INSERM

IRIS - EHESS
54 bd Raspail 75006 Paris
Contacts
Accès

IRIS - UNIV. PARIS 13
UFR SMBH 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny cedex
Contacts
Accès

 


 

Liens rapides

Twitter Iris

La Lettre de l'Iris

HAL - collection de l'Iris

Carnets de recherche